Archives mensuelles : avril 2014

Nouvelle méthode de français pour adultes migrants

Image

J’ai rencontré Brigitte, l’auteure et la conceptrice de cette méthode, il y a plus de trois ans, à Bienne, en Suisse. Elle enseignait le français à Bienne tandis que je commençais à la fois un master de FLE à l’Université de Besançon (FR), et à enseigner le français  à des femmes migrantes, à Porrentruy (CH) . Mes élèves avaient des parcours très différents : venues d’Erythrée, de Colombie, de Turquie ou de Grande-Bretagne, certaines n’avaient jamais été scolarisées, d’autres possédaient un titre universitaire obtenu dans leur pays. Il fallait tout imaginer, tout concevoir, s’adapter aux écarts de niveau dans une même classe, piocher ça et là dans des méthodes conçues pour un public vivant en France, choisir entre des méthodes d’alphabétisation, de grammaire, jongler, suivre les unes lettre après lettre, tout en stimulant les autres qui s’interrogeaient avec pertinence sur les nombreuses exceptions aux règles du français, les faire rire, les faire parler, toutes mais pas en même temps.  Je ne voyais pas l’heure passer tant il y avait à faire mais je quittais le cours dynamisée par les échanges tout en rêvant à l’outil qui me permettrait de faire progresser méthodiquement chaque élève à son niveau.

Cette méthode, Brigitte l’a faite et j’en ai assurée la direction éditoriale.

 

Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Migrilude